Partager ce que l’on sait est le meilleur moyen d’apprendre davantage.

Retour sur le eCOM 2017

Philippe Richard Bertrand

Cofondateur et associé

15 septembre 2017


J’ai eu le privilège et l’immense honneur d’être le maître de cérémonie de la 7e édition du eCOM MTL 2017, un événement regroupant plus de 30 conférenciers émérites, dont certains issus de l’international. On parle notamment d’Alexandre Gagnon d’Amazon, Mark Brincat du magazine The Economist et Marie-Claude Hélie de chez Google Canada.

Nous avons entendu parler de changement, de transformation et d’innovation par des gens qui sont au centre de cette révolution numérique qui prend forme sous nos yeux. J’ai d’ailleurs été étonné du fait que seulement deux entreprises nous aient parlé de l’importance du consommateur. Les deux compagnies en question étant Amazon et The Economist.

J’ai été fasciné par l’obsession d’Amazon pour le client. Alexandre Gagnon nous a expliqué que l’entreprise n’hésiterait pas à refaire son site au grand complet, même si cela représente une année de travail, si les commentaires des utilisateurs n’étaient pas bons. Force est d’admettre que pour cette entreprise, la satisfaction des consommateurs est tout simplement la priorité numéro 1.

Marc Brincat, qui est à la tête du magazine britannique The Economist, nous a parlé sensiblement de la même chose, mais en termes différents. Nous avons appris que, suite à certaines transformations de leur écosystème numérique, les utilisateurs ont commencé à émettre des commentaires négatifs. Ils ont été très agiles et très rapides pour se réajuster à ce creux de vague. Lorsqu’on nous a présenté l’évolution entre le premier design et le deuxième, mieux adapté aux besoins de leur clientèle, j’en étais renversé.

Après ces deux jours d’immersion dans cet univers entrepreneurial inspirant et novateur, mon constat est le suivant : on a beau avoir les meilleures solutions, la meilleure culture d’entreprise et la meilleure expérience web au monde, si le client n’est pas au centre de nos réflexions stratégiques en innovation et en transformation numérique, nous n’arriverons à rien.

L’humain doit être au coeur de nos préoccupations en tout temps. Sans l’humain, il n’y a aucun projet ou transformation qui peut prendre place. L’innovation est avant tout un projet où il faut accompagner les gens dans le changement.

 

eCOM MTL en chiffres, c’est :

2 jours
30 conférenciers
156 marches d’escaliers gravies par personne
1 100 participants
1 000 capsules de café savourées


Autres articles